Qui nous sommes

L’Organisation des États Américains est l’institution régionale la plus ancienne du monde. Ses origines remontent à la Première Conférence internationale américaine tenue à Washington (États-Unis) d’octobre 1889 à avril 1890. Cette réunion aboutit à la création de l’Union internationale des Républiques américaines et, dès lors, commence à se tisser tout un réseau de dispositions et d’institutions qui sera plus tard dénommé « Système interaméricain », le plus ancien système institutionnel international.

L’OEA est fondée en 1948 lors de la signature à Bogota (Colombie) de la Charte de l'OEA qui entre en vigueur en décembre 1951. Par la suite, cet instrument sera amendé par le Protocole de Buenos Aires signé en 1967 et entré en vigueur en février 1970 ; par le Protocole de Cartagena de Indias signé en 1985 et entré en vigueur en novembre 1988 ; par le Protocole de Managua signé en 1993 et entré en vigueur en janvier 1996 et par le Protocole de Washington signé en 1992 et entré en vigueur en septembre 1997.

L’Organisation est créée dans le but d’obtenir dans ses États membres, comme le stipule l’Article premier de la Charte, « un ordre de paix et de justice, de maintenir leur solidarité, de renforcer leur collaboration et de défendre leur souveraineté, leur intégrité territoriale et leur indépendance ».

Aujourd’hui, l’OEA regroupe l’ensemble des 35 États indépendants des Amériques et constitue la principale tribune gouvernementale du Continent pour les questions d’ordre politique, juridique et social. En outre, elle a octroyé le statut d’observateur permanent à 69 États, ainsi qu’à l’Union européenne (UE).

Pour mener à bien ses plus importants objectifs, l’OEA s’appuie sur ses principaux piliers qui sont la démocratie, les droits de l’homme, la sécurité et le développement.